9 novembre 2020 by Admin_adc

Des matériaux particuliers pour un plan de travail adéquat

Au moment de choisir une hotte aspirante, il convient de trancher entre recyclage et évacuation. Mais nous décidons aussi du look, de la forme, du fait qu’elle soit intégrée, murale, tête libre, au plafond, îlot ou sur table de cuisson.

Dans les cuisines à vivre contemporaines, la puissance d’aspiration et la capacité à neutraliser les odeurs sont déterminantes. Le fait de se sentir bien chez soi dépend également du choix du système de hotte. La première question est de déterminer si elle sera à̀ recyclage ou à évacuation. Cette dernière fonction envoie les émanations de cuisson, odeurs et humidité incluses, vers l’extérieur via un conduit éponyme. Cette solution implique de percer le mur extérieur. De l’air frais est acheminé de dehors pour remplacer celui qui a été évacué afin d’éviter toute sous-pression. Le recyclage, au contraire, aspire l’air à travers plusieurs filtres, le nettoie des graisses et des odeurs avant de le renvoyer dans la cuisine.

La céramique
Quand résistance rime avec élégance. Les esthètes ne jurent que par ce matériau, qui peut se targuer à la fois d’un toucher agréable, similaire à la pierre naturelle, et d’un look raffiné. Les chefs adorent sa fonctionnalité innovante. La surface non-poreuse n’absorbe ni les liquides, ni les graisses. Elle est donc réputée facile d’entretien et hygiénique. Forte de sa résistance aux griffures et à l’abrasion, mais aussi aux rayons UV, aux détergents et au contact avec les aliments, elle affiche une belle longévité.

La pierre naturelle
On ne dit pas «investir dans la pierre» pour rien. Sa dureté assure sécurité et stabilité. C’est la raison pour laquelle le granit est la pierre naturelle la plus répandue. Il est particulièrement robuste : des températures pouvant atteindre 600 degrés Celsius ne lui font pas peur. Et il est résistant aux tâches et aux égratignures. Par ailleurs, la surface lisse de ce matériau s’avère facile à nettoyer. Enfin, le granit dégage une sensation d’aménagement moderne. Vu son origine naturelle, chaque plan de travail est absolument unique.

Le quartz
Tous les amateurs de pierre naturelle aiment le quartz. Ce matériau révolutionnaire brille par ses propriétés physiques, de nettoyage et d’entretien. Après le diamant, le quartz compte parmi les matériaux les plus durs au monde. Par conséquent, les plans de travail en quartz sont quasiment inrayables. En outre, ils se prêtent parfaitement au contact avec les aliments, ce qui permet de les déposer ou de les transformer directement sur ce type de surfaces. Non-poreuses, ces dernières n’absorbent aucune particule et sont donc très hygiéniques.

L’inox
Ce matériau exclusif ne fait aucun compromis. L’inox se caractérise par un taux élevé de nickel et de chrome, ce qui le rend particulièrement robuste et lui confère sa résistance thermique – au chaud comme au froid. Question hygiène, l’inox est imbattable, sachant qu’il se marie facilement à d’autres matériaux. Rien d’entonnant, donc, à ce que les plans de travail en inox aient envahi l’univers de la gastronomie. Ils se distinguent aussi par leur esthétisme innovant. Laminé à chaud, l’inox décuple certaines propriétés : sa résistance aux griffures, sa propreté anti-trace de doigts et sa capacité hydrophobe.

Le fenix
La surface mate et soyeuse de ces résines thermodurcissables sophistiquées suscite l’enthousiasme. Le look incomparable du fenix, semblable à de la laque mate à s’y méprendre, envoie un message fort. La surface décorative du matériau nouvelle génération est obtenue par l’utilisation de nanotechnologie combinée à des résines thermodurcissables. Résultat : un plan velouté, résistant aux influences extérieures, parfaitement adapté au contact avec la nourriture et facile à nettoyer.

Le bois massif
Miser sur le naturel s’avère toujours payant : c’est seulement au fil du temps que le bois massif révèle tout son caractère. Légères décolorations, nervures et structure sont autant de signes de son authenticité et font de chaque plan de travail une pièce unique. La surface du matériau, arborant des pores ouverts, garantit une ambiance agréable dans la cuisine. Chaud et souple au toucher, le bois massif est sensuel. Il est conseillé de ne pas laisser les liquides pénétrer dans le plan de travail et d’huiler régulièrement sa surface pour la protéger des tâches et des souillures.